Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans menu_set_active_trail() (ligne 2405 dans /home/centreu/public_html/includes/menu.inc).

Les Clubs Ubuntu dans les Ecoles

Le Centre Ubuntu est présent dans 11 établissements scolaires. Dans ces établissements les élèves et étudiants ont créé des Clubs Ubuntu avec comme objectif principal de promouvoir les valeurs d’ubuntu dans leurs milieux respectifs.Avec l’appui de l’Unicef, le Centre Ubuntu s’est engagé à appuyer ces Clubs dans la consolidation des acquis de la paix en commençant par leurs établissements. Dans les pages suivantes nous présentons l’historique de leur création, leurs activités actuelles et les perspectives d’avenir.

Photo : Les membres des Clubs ubuntulors de la formation à Bujumbura

 

III.1.Université du Burundi et Université Lumière

 

Le Club Ubuntu des Universités du Burundi a été créé par les anciens membres du Club Ubuntu du Petit Séminaire Ciya(Bubanza). Une fois à l’Université du Burundi,ils ont eu l’idée de créer un Club UbuntuLa Colombequi accueille les anciens élèves membres des Clubs Ubuntuet d’autres qui le souhaitent. L’objectif primordial est de continuer les activités de promouvoir les valeurs d’ubuntu et du savoir.

  • Activités déjà réalisées

Depuis sa création le Club Ubuntu des Universités a réalisé certaines activités comme la mise en place des statuts du Club, la participation dans les corrections d’amélioration du Manuel de Formation et du Guide Méthodologique sur les valeurs, le travail de recherche sur le thème la réintégration sociale des nouveaux étudiants à travers le rite de socialisation (baptême) et la mise en place partielle d’un projet de création d’un journal Ubuntu-La Colombe.

  • Appui du Centre Ubuntu

Les regroupements sociopolitiques présents dans les universités ne sont pas toujours positifs pour les bonnes relations entre les étudiants. On y trouve parfois la mauvaise cohabitation entre les étudiants qui ne partagent pas les mêmes opinions politiques, l’intolérance basée sur les appartenances ethniques ou religieuses et le régionalisme.

Néanmoins, le principal problème  qui constitue une entrave à la consolidation de la paix et la réconciliation entre les étudiants c’est la mauvaise cohabitation entre les membres des partis politiques.

Pour sortir de cette situation conflictuelle, les étudiants proposent trois principales solutions : a) l’organisation des conférences-débat basées sur la consolidation de la paix, la résolution pacifique des conflits, la gestion des traumatismes et la promotion des valeurs d’ubuntu. b) créer un journal inter-universitaire qui traite sur la promotion de la paix et les valeurs d’ubuntu. c) utiliser les canaux audio-visuels (spots publicitaires, émission radiodiffusée à travers l’émission UbuntuBurihabwa) pour éduquer les jeunes à la paix.

C’est dans cette perspective que le Centre Ubuntu appuyé par l’Unicef a octroyé au club des universités une somme de 500.000 BIF. Avec cet argent, les jeunes universitaires ont pu organiser une conférence qui a connu une forte participation des leaders des partis politiques et d’autres mouvements et associations œuvrant dans l’université du Burundi et dans les universités privées (Université Lumière, Hope Africa, ISGE) et d’autres invités chrétiens de la Paroisse Esprit de sagesse.

  • Changements observés

Les changements immédiats ont été perçus. Nous pouvons parler des demandes d’adhésion au club et l’acceptation mutuelle des différents groupes présents dans les universités. Mais les changements à long terme n’ont pas été enregistrés car la situation politique a perturbé les activités académiques. Aussi, le critère d’évaluation qui était la campagne électorale n’a pas pu fonctionner parce que les universités étaient fermées.

Toutefois, il n y a pas eu d’affrontement entre les membres des différents partis politiques lors des manifestations.

III.2. Lycée Bukinga

Le Lycée Bukinga se trouve dans la zone Bukinga, commune Musigati, province Bubanza.Il a été créé en 2009 comme un collège communal. Mais le besoin a fait qu’aujourd’hui c’est un lycée mixte à régime d’internat. Il compte environ 362 élèves internes et 24 externes (A/S 2014-2015). C’est un lycée avec beaucoup de défis dont les principaux sont le manque de clôture pour protéger la propriété et mieux contrôler le mouvement des élèves et des gens de l’extérieur, manque de logements pour les éducateurs, manque de terrains de jeux et peu d’infrastructures scolaires, manque d’équipements d’internat (seulement 120 matelas et 60 lits pour 362 élèves).

  • Le Club Ubuntu

Le Club Ubuntu du Lycée Bukinga a été créé pendant l’année scolaire 2011-2012 par un ancien séminariste du Petit Séminaire de Ciya. Depuis que le Club a été créé, les membres ont participé activement dans l’élaboration du Manuel de Formation sur les valeurs d’ubuntu en milieu scolaire et du Guide Méthodologique, ils se sont consacrés à

 

la promotion des valeurs d’ubuntu au sein du Lycée comme

la solidarité avec les élèves en situation difficile (e.g. des élèves victimes de vols et de maladies), s’occuper de la propreté au sein de l’établissement et écrire des articles pour le magazine mensuel du Centre Ubuntu.

Les défis qui hantent le Club sont notamment la pauvreté, les membres accusés de tenir des réunions à caractère politique, des tendances à vouloir récupérer politiquement les activités du Club, le départ des membres actifs pour d’autres établissements…

Malgré ces défis, le Club a des forces sur lesquelles il s’appuie pour poursuivre ses activités : les éducateurs facilitent les engagements du Club, les membres sont actifs et sont solidaires entre eux, le Centre Ubuntu suit de près les activités du Club.

Depuis la création du Club au Lycée deBukinga certaines antivaleurs qui menaçaient l’établissement ont diminué de leur ampleur. Nous citons notamment les grossesses pré-maritales et les vols entre élèves. Certaines valeurs d’ubuntu comme la solidarité avec les élèves vulnérables et le respect mutuel ont été promues.

  • Appui du Centre Ubuntu

Le Centre Ubuntuen collaboration avec l’Unicef a octroyé une somme de 500.000 BIF aux membres du Club Ubuntu de Bukinga. Avec cet argent ils ont acheté un poste téléviseur et un lecteur DVD. Ils projettent des films une fois la semaine et en profitent pour donner des enseignements basés sur les valeurs d’ubuntu. Ils ont aussi organisé des jeux concours et assisté les indigents du Lycée.

  • Changements observés

Avec les activités initiées par le Club, on a assisté à beaucoup de changements au sein de l’établissement:la diminution de la mésentente qui existait entre les élèves des sections scientifique et normale, l’éradication progressive des grossesses pré-maritales, la bonne entente entre les différentes sensibilités politiques, un regard positif des autorités par rapport aux engagements des membres du Club et l’adhésion massive de nouveaux membres dans le Club.

III.3. Petit Séminaire de Ciya

Le Petit Séminaire de Ciya se trouve en commune Musigati (Bubanza). Le Club Ubuntu de Ciya a été créé en 2005 par le Centre Ubuntuet a été fonctionnel en 2006. Depuis sa création le Club du Petit Séminaire a réalisé beaucoup d’activités : contribution dans l’élaboration du Manuel de Formation sur les valeurs d’ubuntu en milieu scolaire, la création du Club Ubuntu de Bukinga, la contribution des articles pour le magazine mensuel du Centre Ubuntu, la sensibilisation de l’entourage contre les boissons alcoolisées et la mobilisation contre les faux copinages entre les jeunes.

Les difficultés auxquelles le Club fait face sont principalement l’incapacité de créer d’autres clubs, le manque de moyens financiers pour exécuter certains projets et le départ de certains membres.

  • Appui du Centre Ubuntu

En collaboration avec l’Unicef, le Centre Ubuntu a octroyé au Club du Petit Séminaire une somme de 500.000 BIF. Avec cet argent, les membres du Club ont pu assister les malades les plus démunis d’un Centre de Santé et les élèves indigents du Séminaire. Ils ont aussi organisé des rencontres de réconciliation avec les élèves du Lycée Ciya.

  • Changements observés

La mésentente qui existait entre les Séminaristes et les élèves du Lycée Ciya n’est plus d’actualité. Les élèves du Lycée vont participer aux messes au Petit Séminaire et les demandes des jeux amicaux sont faites, chose qui n’existait pas avant. Les autorités des deux établissements souhaitent maintenant que leurs élèves préparent les tests de fin de cycles ensemble.Aujourd’hui les élèves peuvent aussi se prêter mutuellement les livres de la bibliothèque.

Il faut aussi souligner que les membres du Club se préparent à créer un Club Ubuntu au Lycée de Ciya.

III.4. Le Lycée de la CEPEBU

Le Lycée de la CEPEBU se trouve à Buyenzi (Mairie de Bujumbura). Le Club Ubuntu du Lycée de la CEPEBU a été créé en avril 2009 dans le but de retrouver un encadrement éducationnel adéquat pour les élèves surtout ceux et celles qui se livraient à la consommation des drogues, aux vagabondages sexuels et auxsorties illégales.

Pour la promotion des valeurs d’ubuntu au sein de l’établissement le Club a organisé des veillées culturelles et a milité pour la protection de l’environnement. Il a aussi contribué des articles pour le magazine mensuel du Centre Ubuntu.

Grâce à l’engagement du Club, par ses conseils et ses sensibilisations, il y a eu au sein de l’établissement : la diminution sensible des grossesses pré-maritales, l’augmentation du taux de la réussite, la diminution de la consommation des stupéfiants, la création du Club pour la protection de l’environnement et le Club STOP SIDA.

 

Les défis auxquels le Club fait face sont notamment : la difficulté de faire comprendre l’objectif du Club aux nouveaux, le manque de temps matériel pour les activités, le manque de soutien moral et financier de la part du Centre Ubuntu, la variation des membres du Club et les  membres qui quittent le Club pour plusieurs raisons.

Activités prévues :

  • Organiser des journées culturelles pour la promotion des valeurs d’ubuntu,
  • Créer un nouveau Club dans un autre établissement,
  • Visiter les malades,
  • Visiter le Centre Ubuntu.

N.B. Avec la crise qui s’est abattue sur la ville de Bujumbura ces derniers mois, les élèves du Lycée de la CEPEBU n’ont pas pu exécuter leurs projets comme prévu.

III.5. Lycée Sainte Thérèse de Mushasha

Le Lycée Sainte Thérèse de Mushasha se trouve dans la province de Gitega. Il compte actuellement 880 élèves (A/S 2014/2015). Le Club Ubuntu du Lycée a été créé en 2011 quand les  agents du Centre Ubuntu sont allés former les encadreuses de l’établissement sur certains thèmes dont le counseling et le théâtre narratif.

Depuis sa création, beaucoup de réunions ont été organisées à l’intention des membres du Club pour échanger sur les valeurs d’ubuntu. Beaucoup de jeux par le théâtre narratif ont été organisés par les élèves qui ont eu des formations de la part des encadreuses. Le but de ces animations psychosociales était de dévoiler les antivaleurs qui handicapent le Lycée et essayer d’y trouver des remèdes pour mieux asseoir les valeurs d’ubuntu.

Les défis auxquels le Club Ubuntu fait face actuellement sont notamment le départ de certains membres et le relâchement des autres dû aux activités orga-nisées par l’établis-sement. Il y a néan-moins certains membres qui fuient le Club à cause de la peur d’abandonner certaines antivaleurs dénoncées par le Club.

  • Intervention du Centre Ubuntu et changements

Appuyé par l’Unicef, le Centre Ubuntu a donné au Club du Lycée Sainte Thérèse une somme de 500.000 BIF. Avec cet argent, les membres du Club ont organisé une pièce de théâtre basée sur la promotion des valeurs d’ubuntu au sein de l’établissement. Avec cette pièce, les élèves ont été invités à se concentrer sur les activités qui préparent mieux leur avenir et qui mettent en valeur leur dignité.

Avec les activités du Club, les distances qui existaient entre les élèves des familles riches et ceux des familles pauvres se sont rétrécies progressivement.

III.6. Lycée communal de Kinazi

Le Lycée communal de Kinazi se trouve en commune Muyinga et compte 631 élèves.Le club du Lycée a été créé en 2012 par les élèves du Lycée Rugari.

C’était dans leur programme de vulgariser les valeurs d’Ubuntu dans les établissements scolaires.Aujourd’hui il compte 38 membres.

Depuis sa création, les membres se sont surtout consacrés à l’auto-éducation sur les valeurs d’ubuntu, d’abord au sein du Club, puis au sein de l’établissement.Le principal défi que le Club rencontre c’est le manque du temps matériel pour la réalisation de certaines activités.

  • Appui du Centre Ubuntu et les changements     

Les membres du Club ont pris l’initiative de sillonner les collines de Kinazi parlant des valeurs d’ubuntu spécialement pour les élèves. Le Centre Ubuntu a appuyé leur initiative avec une somme d’argent de 500.000 BIF. Les jeunes filles ont été invitées à ne plus mettre leur espoir en des exploitants de minerais qui les trompent avec des biens matériels, mais plutôt de se concentrer sur leur vie d’études.

Après cette sensibilisation, les élèves qui s’absentaient souvent de l’école ont abandonné leur comportement, tandis que les abandons scolaires chez les filles à cause de l’argent des exploitants des minerais ont sensiblement diminué.

III.7. Lycée Rugari

Le Lycée Rugari se trouve en commune Muyinga. Il compte 704 élèves dont 491 garçons et 117 filles internes ; 37 garçons et 59 filles sont externes. C’est un Lycée qui a beaucoup souffert de la crise sociopolitique qu’a traversée le Burundi. En 1996 des élèves et un encadreur ont été tués. Actuellement l’école souffre de la conjoncture nationale économique du pays quant à l’alimentation et à l’équi-pement scolaire. Même si les relations entre les élèves sont relativement bonnes, il faut veiller spécialement dans ces jours où le pays se prépare aux élections générales pour que les scènes de tueries ne se reproduisent pas dans l’établissement. Un autre problème auquel l’école fait face est celui des parents habitués aux aides qui ne fournissent plus d’efforts pour chercher le matériel scolaire de leurs enfants et l’école accueille beaucoup d’indigents, victimes de la crise.

L’établissement souffre aussi d’autres problèmes comme la vieillesse des infrastructures et le manque d’eau et d’électricité. Suite au manque d’eau, les élèves sont obligés d’aller puiser dans les vallées ce qui cause la difficulté de gérer leurs mouvements.

Le Club Ubuntu dans cet établissement a été créé en 2006 suite aux contacts avec les agents du Centre Ubuntuet les informations fournies par le magazine UbuntuBurihabwa.Le Club compte actuellement autour de 40 membres. Dès la création du Club, les membres se sont mis à exploiter les thèmes contenus dans le module sur les valeurs d’ubuntuet les antivaleurs. Ils ont aussi organisé une pièce de théâtre qui traite sur la consolidation des valeurs d’ubuntu en milieu scolaire.

La présence du Centre Ubuntu dans l’établissement a renforcé la solidarité entre les élèves : les habits des élèves handicapés sont lavés par leurs camarades qui puisent aussi leur eau de toilette.Les indigents sont aussi de temps en temps assistés par d’autres élèves à la hauteur de leurs moyens.

Cette bonne collaboration encouragée par le Club Ubuntu contribue beaucoup à la consolidation de la paix entre les élèves et au sein de l’établissement. Les encadreurs et les autres éducateurs du Lycée apprécient beaucoup les initiatives du Club.

  • Appui du Centre Ubuntu

En collaboration avec l’Unicef, le Centre Ubuntu a appuyé le Club avec une somme d’argent de 500.000 BIF. Avec cet appui financier les membres du Club ont organisé une pièce de théâtre basée sur les relations d’humilité et de respect mutuel entre les élèves.

Après la présentation de cette pièce, certaines antivaleurs disparaissent progressivement au sein de l’établissement. Nous parlons notamment des rencontres nocturnes entre filles et garçons, des vols de l’eau et du manque de solidarité dans les difficultés.

Il faut aussi noter l’adhésion de nouveaux membres après la présentation de cette pièce de théâtre.

III.8. Lycée Tora

Le Lycée Tora se trouve en commune Mugamba de la province Bururi. Il compte 428 élèves dont 149 filles et 279 garçons. Même si la crise qui a endeuillé le Burundi n’a pas directement touché l’établissement, on assiste actuellement à des groupes sociaux (suivant les appartenances politiques, religieuses et ethniques) qui risquent d’être une entrave à la bonne cohabitation entre les élèves. Les éducateurs doivent aussi faire face à certaines antivaleursobservées parmi les élèves: le vol des cahiers, l’utilisation non autorisée des téléphones mobiles, la vision clandestine des films pornographiques et la jalousie.

Le Club Ubuntu du Lycée Tora travaille dans cet environnement. Il a été créé en 2006 après les animations psychosociales du Centre Ubuntu. Les élèves venus des différents coins du pays touchés par la criseont alors décidé de créer le Club pour la promotion des valeurs d’ubuntu au sein de l’établissement.Actuellement le Club compte 86 membres. Les principales activités réalisées par le Club depuis sa création sont les suivantes :

  • Les enseignements basés sur les valeurs d’ubuntu
  • L’assistance aux élèves rapatriés,
  • La création des Clubs Ubuntu aux Lycées communaux de Mugamba et de Nyagasasa,
  • La présentation des pièces de théâtre au sein et en dehors de l’école pour consolider la bonne cohabitation entre les élèves,
  • L’organisation des travaux de propreté,
  • La protection de l’environnement par la plantation des arbres au sein de l’établissement,
  • La visite des autres Clubs.

 

Les défis que rencontre souvent le Club Ubuntu du Lycée Tora c’est l’insuffisance du temps matériel pour la réalisation de certaines activités, le manque des moyens financiers et de longues distances que doivent parcourir les membres du Club pour aller visiter d’autres Clubs. Toutefois, malgré ces défis, les membres du Club sont déterminés à continuer leurs engagements de consolider la paix et de promouvoir les valeurs d’ubuntu au sein du Lycée Tora et ailleurs.

III.9. Lycée communal Mugamba

Le Lycée communal Mugamba se trouve en commune Mugamba, province Bururi. Il est précisément situé en face du Lycée Tora. La crise de 1993 a provoqué l’arrivée massive des élèves en provenance des autres communes environnantes et la perte des valeurs d’ubuntu au sein de l’école. Certains élèves ont été enrôlés dans des bandes armées et dans l’armée régulière étant des mineurs. La qualité de l’enseignement a aussi régressé.

Le Club Ubuntu du Lycée communal Mugamba a été créé en 2013 par le Club Ubuntu du Lycée Tora. Les raisons principales de cette création étaient la dégradation des bonnes mœurs: des grossesses pré-maritales, la délinquance, la consommation exagérée des boissons alcoolisées, les désertions scolaires et la malpropreté au sein de l’école.

Avec la création du Club Ubuntu, les membres se sont mis à prendre des initiatives pour rendre meilleur leur établissement comme l’organisation des travaux de propreté et la tenue des réunions tous les mercredis pour parler de la promotion des valeurs d’ubuntu. Actuellement le Club compte entre 120 et 150 membres.

Le manque du temps suffisant et des moyens financiers pour la réalisation de certaines activités, le manque du matériel didactique parlant des valeurs d’ubuntuet l’insuffisance des salles de réunions sont les principaux problèmes auxquels le Club Ubuntu au Lycée communal Mugambafait face. Toutefois, le Club est motivé par le dynamisme des membres, le soutien des éducateurs et l’environnement sociopolitique paisible.

  • Appui du Centre Ubuntu

Les membres du Club ont demandé au Centre Ubuntu de les appuyer financièrement pour réaliser certaines activités. Le Centre a répondu positivement à cette demande. Appuyé par l’Unicef il a octroyé au Club une somme de 500.000 BIF. Avec cet argent ils ont organisé des séances d’enseignements basés sur deux thèmes : Stigmatisation des élèves filles-mères par d’autres élèves et  Résolution pacifique des conflits (en se basant sur les groupes sociaux existant au L.CO.MUGAMBA). Ils ont aussi créé une boutique scolaire du Club Ubuntu.

  • Changements observés

Après les exposés de ces thèmes ci-haut mentionnés et l’ouverture d’une boutique scolaire, on peut mentionner les changements suivants :

  • La boutique scolaire est devenue un trait d’union entre les différents groupes sociaux où on achète à bas prix le matériel scolaire (feuille de dessin à 30fbu au lieu de 50fbu ; un stylo à 200fbu au lieu 250fbu).
  • Les élèves filles-mères se sont intégrées moralement dans la communauté scolaire.
  • Les mouvements des va et vient des élèves observés pendant la pause à la recherche du matériel scolaire tendent à diminuer grâce à cette boutique scolaire du Club Ubuntu.
  • Grâce à l’entente mutuelle qui s’observe désormais entre les différents groupes sociaux, le Club Ubuntu a soutenu financièrement le mariage de l’ex-Présidente du Club Ubuntu du L.CO.MUGAMBA.
  • Le club a fait des travaux d’entretien en creusant des composts et en faisant des travaux de propreté tout autour des salles des classes.

III.10. Lycée Etoile des Montagnes d’Ijenda

Le Lycée Etoile des Montagnes d’Ijenda se trouve en commune Mugongomanga dans la zone Jenda. Il compte 452 élèves dont 417 filles et 35 garçons. C’est un Lycée qui accueille des élèves venant des différents coins du pays ce qui fait qu’il y a un travail à gérer une variété des comportements. Les éducateurs doivent gérer la méfiance entre les filles protestantes (abakizwa) et les autres, l’isolement et la discrimination des filles issues des familles peu aisées ou venantes de la campagne, le complexe d’infériorité et la marginalisation des filles qui ont étudié le cycle inférieur ailleurs et la méfiance entre les élèves internes et les élèves externes.

Le Club Ubuntu(qui compte actuellement 58 membres) a été créé en janvier 2009 par le Centre Ubuntu ayant l’objectif de contribuer à la promotion des valeurs d’ubuntud’abord au sein du Lycée puis dans l’entourage. C’est ainsi que les membres ont beaucoup contribué dans l’élaboration du manuel pour l’Education aux Valeurs d’Ubuntu en Milieu Scolaire et duGuide Méthodologique des Valeurs en Milieu Scolaire et ont été à l’origine de la création du Club Ubuntu à l’ITAB Majombe de la même commune.Le club compte créer d’autres clubs au Lycée communal de Rwibaga et au Collège communal d’Ijenda.

Malgré l’insuffisance du temps imparti aux activités du Club, les membres sont toujours motivés à promouvoir les valeurs d’ubuntugrâce à la vocation de l’école qui forme des gens intègres et le soutien des éducateurs de l’établissement et celui du Centre Ubuntu.

  • Appui du Centre Ubuntu

Après la formation basée sur les valeurs d’ubuntu, le leadership et le développement, le Centre Ubuntu a octroyé une somme de 500.000 BIF au Club du Lycée. Cet argent a aidé les membres du Club à organiser des sketches (Nkine-Nkebure) qui visaient l’éradication de la mauvaise influence des groupes sociaux au sein de l’établissement.

  • Changements observés

Avec ces sketches, non seulement les élèves ont découvert les différents groupes sociaux qui existaient au sein de l’établissement, mais aussi ont pris conscience que s’exclure mutuellement en se basant sur les groupes sociaux est un danger pour tout l’établissement. Aujourd’hui les différentes composantes de l’école sont plutôt considérées comme une richesse et non un élément diviseur.

III.11. ITAB Majombe

 


ITAB Majombe se trouve dans la zone Jenda, commune Mugongomanga, province Bujumbura. Il compte 358 élèves : 239 garçons et 119 filles. C’est une école qui a été créée en 2007 et n’a pas directement connu l’influence de la crise éclatée en 1993 d’où les relations entre les élèves sont relativement bonnes. Toutefois, l’influence des partis politiques risque d’entacher le bon climat qui régnait au sein de l’établissement. L’établissement souffre du manque d’électricité, de l’insuffisance des locaux et de l’équipement des classes, du manque d’outil informatique et du matériel didactique.

Le Club Ubuntude l’ITAB a été créé par le Club Ubuntu du Lycée Etoile de la Montagne d’Ijenda. Il compte actuellement 64 membres. Le but était d’encadrer les élèves et de promouvoir les valeurs d’ubuntu au sein de l’établissement. Les activités réalisées incluent la formation sur les valeurs d’ubuntu, l’entraide mutuelle, la lutte contre les grossesses pré-maritales, la lutte contre la consommation des drogues…

Le manque de temps pour certaines activités et la difficulté de se rencontrer (les élèves sont externes) sont les défis majeurs que le Club rencontre. Toutefois, pour mieux réaliser leurs activités, les membres comptent sur l’encouragement des éducateurs et du Centre Ubuntu et la bonne collaboration entre les membres eux-mêmes.

Share
Back to Top